Me préparer, et je réussis mon entretien pour convaincre Mon Interlocuteur

Me préparer, et je réussis mon entretien pour convaincre Mon
Interlocuteur.
Entretien de recrutement. C’est un premier succès et surtout une grande chance. L’entretien est un DIALOGUE qui permet un échange d’informations. C’est une NEGOCIATION entre parties décidées à trouver ensemble les conditions d’un Accord satisfaisant. C’est une Situation de COMMUNICATION. L’entretien permet au recruteur de se faire une idée de vos compétences, de votre personnalité et de vos capacités à intégrer l’entreprise et pour vous, de faire valoir vos compétences et questionner votre interlocuteur sur ce qu’il attend de son futur salarié.
Se préparer, c’est mettre toutes les chances de son coté, Renseignez-vous sur le poste proposé, votre interlocuteur et son secteur d’activité. Glanez le maximum d’informations possible et préparez vos arguments phares.
Quelque soit le type d’entretien de recrutement
Face à face, jury, entretien collectif, …), les objectifs poursuivis par les employeurs sont toujours les mêmes. C’est dans cette dernière phase de recrutement que l’employeur prend sa décision finale d’embauche. A noter qu’il peut y avoir plusieurs entretiens successifs, un entretien avec une personne chargée de la sélection, un entretien avec le(s) encadrant(s) ou collaborateurs, un entretien final avec le responsable de l’entreprise). Dans le processus de recrutement, ce temps fort, sert donc à l’entreprise à :
- Compléter son information sur le candidat
- Découvrir une personne
- Evaluer des qualités et un potentiel
- Expliquer les missions et les tâches
- Apprécier le degré de motivation du candidat
- Négocier les conditions de contrat


PREPAREZ SON ENTRETIEN
Vous pensez peut être qu’il est préférable de se rendre à l’entretien « comma ça » et d’adapter votre comportement en fonction des circonstances rencontrées … Vous avez obtenu un entretien mais attention, la partie n’est pas encore gagnée ! Prenez le temps de vous préparer pour convaincre votre interlocuteur. Parmi les candidats encore en lice, donnez-vous les moyens d’être le candidat recherché.
Préparer l’entretien de recrutement c’est amasser un maximum d’information sur le poste, l’interlocuteur et l’entreprise, organiser votre argumentaire, anticiper les questions pièges et simuler un entretien. Se préparer permet aussi :
- D’être confiant, ce qui rassurera votre interlocuteur
- D’avoir l’esprit clair et d’être en alerte aux propos du recruteur
- D’anticiper les situations qui pourraient être déstabilisantes


CE QUE VOUS DEVEZ FAIRE
Vous informer : Collectez le plus d’informations possibles sur l’entreprise et le poste que vous briguez. En montrant que vous vous êtes renseigné, vous prouverez au recruteur que vous êtes un candidat sérieux, intéressé et motivé par le poste. De nombreuses sources d’informations sont à votre disposition : Site web entreprise,
Plaquettes, articles de presse, portail professionnel, …
Repérez les lieux de votre futur entretien. Cette visite préalable vous permettra de minuter votre temps de trajet, de repérer les lieux et donc d’éviter tout retard ou erreur d’orientation le jour J.
Vous entraîner : Pour être au top le jour de l’entretien, n’hésitez pas à mettre vos proches à contribution en simulant l’entretien. Le véritable entretien a de grandes chances d’être fort différent, mais en vous entraînant ainsi, en préparant les questions classiques qui vous seront posées, vous gagnez en spontanéité et éviterez D’être pris au dépourvu. Avoirs bien en tête au moment où le recruteur vous questionnera.
Le jour J, Munissez vous de certains documents utiles : un plan d’accès, les coordonnées des recruteurs, votre CV, un stylo, un calepin, un agenda, … Vous pouvez également apporter d’autres documents s’ils permettent de mettre en valeur vos propos lors de l’entretien (lettre de recommandation, travaux réalisés, …). N’arrivez ni en retard ni trop en avance (5min suffisent). Enfin, pensez à Soigner votre look.


QUESTIONS A POSER
Pensez également à préparez quelques questions sur le poste à pourvoir, les missions, votre interlocuteur et l’entreprise. Ces questions, vous les poserez lors de l’entretien pour montrer à nouveau que vous êtes renseigné car vous êtes réellement intéressé par le poste.
Par ailleurs, en fin d’entretien, apprenez à conclure. Une fois que le recruteur ait fait le tour des questions qu’il avait à vous poser, profitez-en pour prendre la parole et reformuler ce que vous avez retenu de votre entrevue. En procédant ainsi, vous lui montrez que vous avez compris ses attentes et cerner ses besoins.
Enfin ne sortez jamais d’un entretien d’embauche sans savoir lequel de vous deux contactera l’autre.
Bien entendu, vous laisserez le mot de la fin à votre interlocuteur, n’oubliez pas que c’est lui qui vous a convié à cet entretien, pas le contraire !

S’ENTRAINER AUX QUESTIONS : QUESTIONS TYPES
Mettez toutes les chances de votre coté et faites de cet entretien un véritable triomphe en préparant les Réponses aux questions généralement posées par les recruteurs. Avant de répondre, vous pouvez dans un premier temps faire préciser à votre interlocuteur sa demande. A chaque question, faites des réponses courtes mais en deux ou trois phrases au moins.
Parlez-moi de vous …
Quels sont vos qualités / défauts ?
Comment vous jugez vous ?
Comment vous voyez-vous dans 5 ans ?
Pourquoi vous recruter plutôt qu’un autre ?
Que savez-vous sur notre activité ? Notre entreprise ?
Que pensez-vous apportez à notre société ?
Pourquoi avez-vous quittez votre dernier emploi ?
Pourquoi avez vous répondu à cette annonce ?
N’avez vous pas peur de vous ennuyer à ce poste ?
Pourquoi êtes-vous au chômage depuis aussi longtemps ?
Quelles sont vos prétentions en matière de rémunération ?
Expliquez-moi la logique de votre parcours ?
Quel type de difficultés avez-vous du mal à gérer ?
De quoi êtes-vous le plus fier dans votre carrière ?
Parlez-moi de vos stages ?
Pouvons-nous poursuivre l’entretien en anglais ?
Etes-vous autodidacte ?
Quels sont vos loisirs ?
Avez-vous contacté d’autres entreprises ?
Avez-vous des questions à me poser ?


LES ERREURS A EVITER
- Vous présenter dans une tenue négligée ou excentrique, ou dans laquelle vous n’êtes pas à votre aise.
- Vous préparer au dernier moment, et chercher fébrilement comment vous habiller, un certificat de travail, ou le nom de la personne à voir, …
- Aller au rendez-vous sans rien savoir de l’entreprise
- Paraître agressif, vous offusquer des questions posées, parler du salaire avant la fin de l’entretien
- N’avoir aucune question à poser
- Des réponses floues ou bien parler de façon mystérieuse ou avec méfiance
- Raconter sa vie, et répondre trop longuement aux questions sur l’emploi antérieur et vos contraintes familiales
- Etre négatif à propos d’autres employeurs ou d’autres entreprises (évoquer des conflits, des déceptions, des reproches)
- Refuser de répondre à une question sans expliquer vos raisons
- Partir sans avoir évoqué la suite qui sera donnée à l’entretien (autre rendez-vous, délais pour la décision, ..).


AIDE MEMOIRE
Date et heure de l’entretien
Nom, prénom et fonction de votre interlocuteur
Dénomination et adresse de la structure
Moyen d’accès et temps nécessaire pour vous rendre au rendez-vous
Durée de l’entretien
Les documents à emporter (CV, lettre de motivation, texte de l’annonce, agenda, bloc note et stylo, …)
Collecte d’informations (sites web, plaquettes entreprise, articles de presses, …)
Relecture de l’annonce et de ma candidature
Préparation des questions sur le poste à pourvoir, sur mon interlocuteur, sur l’entreprise
Préparation de mes arguments et des questions classiques
Entretien à blanc si c’est possible


DEROULEMENT DE L’ENTRETIEN
Généralement, après s’être lui-même présenté, le recruteur décrira la société et le poste que vous visez. Il se peut aussi, mais c’est plus rare, qu’il vous demande de vous exprimer le premier.
Le recruteur vous demandera également de vous présenter ou en d’autres termes de lui détailler votre CV. Profitez-en pour mettre certains points de votre parcours en avant. Restez toutefois mesuré, un candidat qui se vend trop risque de se décrédibiliser pour le poste en question. S’en suit une série de questions pour obtenir plus de précisions sur votre candidature , formation, parcours professionnel, expériences, projet professionnel, personnalité, situation familiale, disponibilité, mobilité, salaire souhaité ou encore déroulement de votre recherche d’emploi.
A la fin de l’entretien, un temps est réservé aux questions que le candidat doit poser et qu’il n’a pas abordées à ce stade de l’entretien.


PENDANT L’ENTRETIEN
- Le recrutement débute dès votre arrivée. Ne soyez pas en retard ni excessivement en avance (5minutes suffisent).
- Pensez à votre poignée de main : elle doit être ferme, sans excès.
- Souriez le sourire aide à une communication détendue et rassure votre interlocuteur.
- Regardez votre interlocuteur dans les yeux. Si vous avez à faire à plusieurs interlocuteurs, regardez-les tour à tour, même ceux qui ne parlent pas.
- Soyez courtois pour vous asseoir attendez qu’on vous invite, ne mâchez pas de chewing-gum ou de bonbon, laissez votre interlocuteur parler en premier, remerciez le en partant. Si une autre personne entre, saluez-la.
- Asseyez-vous à la bonne distance : Vous pouvez rapprocher votre siège mais sans excès.
- Ayez une posture calme : sans croiser et décroiser les jambes, sans tripoter des objets ou vos cheveux, …
- Ecoutez attentivement et répondez aux questions de façon brève mais pas sèche.
- Parlez fort, lentement et en articulant bien, sans exagérer.
- Demandez si vous pouvez prendre des notes.
- Posez, vous aussi, des questions sur les tâches à accomplir, sur vos futurs collègues, … Les questions de salaire, des horaires et des divers avantages sont à poser à la fin de l’entretien.
- Evoquez vos compétences par des exemples précis, des faits, des chiffres et des récits d’expériences réussies.
- Abordez vos contres indications médicales et la compensation de votre handicap.
- Notez le délai fixé pour la suite de l’entretien avec votre interlocuteur.


SEDUCTION Vos vêtements, votre maquillage, votre coiffure, vos accessoires, etc. Nos vêtements parlent de nous et peuvent influencer un recruteur lors d’un entretien de recrutement. Il faut savoir que la première chose que l’on perçoit chez un candidat relève d’une impression générale, nourrie par l’apparence globale et l’aspect extérieur.
En fait, vous devez séduire et rassurer votre interlocuteur en lui renvoyant une image qui lui est familière. De nombreuses entreprises ou métiers ont des codes vestimentaires qui leur sont propres.
Votre image doit rester en adéquation avec votre personnalité. Bien entendu, tous les métiers ne sont pas exposés de la même façon.


GERER L’APRES ENTRETIEN RELANCER LES RECRUTEURS
Dès l’entretien, il faut avoir défini le mode de prise de contact, quelle est la suite de la procédure, dois-je vous rappelez et sous quel délais ? Ou bien est ce vous qui me recontactez et quand ? Cette question permet d’une part de confirmer votre intérêt pour le poste et d’autre part.
- Le recruteur devait vous contactez et il ne le fait pas.
Soit sa décision n’est pas encore prise, soit vous n’avez pas été retenu et l’employeur n’a pas eu le temps de vous le faire savoir. Pour en avoir, téléphonez se rapproché auprès du recruteur. Votre démarche est d’autant plus légitime que l’on vous a donné une date pour la réponse. C’est à vous de relancer.
Si vous avez adressé une ou plusieurs informations complémentaires au recruteur, vous avez une bonne occasion de le rappeler pour savoir ce qu’il en pense.

INFO STARS |
Spiritualité - Philosophie ... |
connaitre ghomrassen en 3mu... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | PAKOUSSO FOOT
| LIFE&NEWS
| ecolenormaledinstitutricesd...